• Laheedjah Tikidanke

Liaison fatale



Un petit classique ne fait jamais de mal.


Un homme parfaitement heureux et stable à tous les niveaux succombe le temps d'un week-end aux charmes d'une femme incendiaire dont il paiera très cher l'incartade.


Pas seulement le synopsis, mais les acteurs font tout le sel de ce film qui n'a pas pris une seule ride en 34 ans, et pour lequel Glenn Close a pris cher par la suite pour son rôle de psychopathe briseuse de ménage.


Un film dont le succès a aussi quelque peu collé à la peau de Michael Douglas, qui s'est par la suite un peu perdu dans des rôles similaires dans des productions moindres (alors qu'il vaut clairement mieux que ça) .


À noter qu'à la projection en avant-première du film, Adrian Lyne a été sommé in extremis d'en réécrire la fin, celle initialement prévue apparaissant presque indigne du reste du scénario (et il a bien fait).


À voir ou a revoir, perso je rempile pour la énième fois ce soir.

A l'affiche
Posts récents