• Laheedjah Tikidanke

Ca... La Réconciliation avec l'univers de Stephen King



L’ennui a de bon que tu peux te surprendre à kiffer des bordels que tu serais jamais allée chercher par toi-même dans un monde normal, mais sur lesquels t’auras mécaniquement cliqué juste parce que ton écran n’avait plus rien de palpable à te raconter.


Sept gamins, considérés comme les losers de leurs quartiers et souffre-douleur de petits caïds aux relents psychopathes de leur école, se retrouvent confrontés aux assauts meurtriers d’un clown qui ressurgit tous les 27 ans dans la ville de Derry en se nourrissant des frayeurs personnelles des enfants pour les tuer.


Autant j’ai jamais pigé l’engouement pour la version téléfilm de 1990 du livre de Stephen King (et que j’avais vraiment détestée), autant cette nouvelle adaptation de 2017 a totalement changé la donne.


Du climat sombre et des effets spéciaux à la réelle capacité du clown Pennywise à susciter la crainte sous les traits de l’excellent Bill Skarsgård, « Ça », validé par Stephen King lui-même et ornée d’une jolie bande-son, met surtout l’accent sur l’univers de l’enfance et ses tourments, sa joie, sa candeur, sa découverte et son éveil avec fracas au monde adulte, aidé par un bouquet de jeunes acteurs qui parviennent à faire passer du rire aux larmes avec un talent aussi certain que déconcertant.


J’arrive pas à croire ce que j’écris, mais j’ai ADORÉ.

A l'affiche
Posts récents