• Laheedjah Tikidanke

Them



Métaphore du racisme ancré depuis le premier cri de naissance des Etats-Unis à travers un format épouvante, Them raconte l’histoire d’une famille afro-américaine de la Caroline du Nord qui part s’installer dans le très blanc Compton des 50’s dans l’espoir d’une vie meilleure, à la suite d’un traumatisme résultant d’une agression particulièrement violente subie par la mère.


Mais ladite terre promise ne se révèlera pas plus accueillante que les terres fraîchement quittées, sclérosée par des esprits maléfiques datant de l’époque des pères fondateurs, dont les relents racistes ont fidèlement perduré à travers les générations.


En plus du somptueux jeu d’acteur, de la réalisation hyper léchée, du montage de fou furieux ou encore de la puissante bande son (rendant même anxiogènes les plus grands standards de la musique Soul), Them est tellement propre à l’œil nu qu’il fout des frissons parce que tellement (et sciemment) trop-beau-pour-être-vrai.


Le vrai dans cette histoire est cette analyse, aussi percutante et vexante que brutale, des travers de la société américaine et de ses penchants sombres et compulsifs à vouloir constamment anéantir ceux qu’elle envie secrètement, ou dont elle aimerait qu’ils courbent éternellement l’échine, en lieu et place de cette crainte viscérale de les voir un jour relever la tête, et la regarder droit dans les yeux sans ne plus avoir à finir chaque phrase par un « Yes Sir ».


Them, série particulièrement audacieuse qui suinte le Jordan Peele à plein nez et se sert de l’Histoire pour agrémenter son propos, déclenche un torrent de sentiments contraires, entre l’exaspération, la colère, la haine, la rage, la jubilation, l’angoisse et la satisfaction, au fil d’un récit à travers lequel son créateur, Little Marvin, semble (selon moi) te faire comprendre qu’au final, la seule solution pour se protéger du racisme de l’autre et la haine de soi-même, reste implacablement l’entre-soi.


Voir pour comprendre.


Il y aurait tellement à dire à propos de cette série qu’elle mériterait un colloque, au terme duquel on ressortirait clairement TOUS DÉPRESSIFS.


Je recommande. Avec un mental BIEN ACCROCHÉ.


Actuellement sur Prime Video si ça vous parle.

A l'affiche
Posts récents