... Mon AMANT.


... On me dit souvent de lui que c'est un beau-parleur, qu'il me raconte beaucoup d'histoires, que ça ne sert à rien de les lui faire répéter autant de fois, même souvent de les répéter par cœur avec lui, car la fin restera toujours la même.


Pourtant c'est plus fort que moi. Je sais qu'il ne dit pas toujours la vérité. Qu'il enjolive, grossit ou cache des choses. Mais parfois, ce qu'il me raconte me donne envie de savoir la vérité. Parfois, il me fait découvrir de vraies personnalités, me donne envie de les connaître mieux.


Il est cultivé, il parle toutes les langues, il aime les couleurs et les grands espaces, me faire voyager sans me faire bouger, il est mon pacemaker, il me rend vivante. Certains appelleront ça de la dépendance, une relation presque toxicomane... Je suis peut-être toxicomane... Car je ne vis pas une journée sans lui. J'aime m'enfermer avec lui pour l'observer, l'écouter, me l'injecter pendant des heures. Quitte à perdre la notion du temps, ne plus ouvrir les rideaux, ni ne plus répondre au téléphone tant qu'il est dans la même pièce que moi, le monde extérieur n'existe plus tant qu'il est là.


Il lui arrive parfois de me faire rire. Rarement il me fait peur. Mais souvent il me fait pleurer, pour des choses que peu souvent comprennent. J'ai beau leur expliquer pourquoi, soit on en rit, soit on persiste à ne pas me comprendre. On me dit trop sensible, que je m'arrête à des détails qui peuvent me mettre dans de sales états pour rien, car ce ne sont jamais que des histoires. Que je peux m'énerver pour des choses qu'il me dit ou me démontre, comme si je le prenais personnellement. Comme s'il ne s'adressait qu'à moi, alors qu'il dit la même chose à tout le monde.


Souvent, on me demande pourquoi ne pas finalement travailler pour lui, puisque je suis si accro à ce qu'il me donne... Je ne sais pas... La relation en elle-même est déjà si brutale...


… Car il lui arrive souvent d'être violent, de me prendre à la gorge, me secouer, me jeter au sol, me faire psychologiquement mal. Il peut m'arriver de crier. Mais je pleure le plus souvent. Il ne réagit pas quand je pleure. Il s'en fout. Il n'est pas là pour réagir au mal qu'il me fait. Mais il répond toujours présent quand je lui en redemande. Il ne reçoit rien. Il impose seulement. On prend ou pas. Et souvent, je PRENDS. Et quelle que soit l'ampleur de toutes ces raclées qu'il a déjà pu m'infliger, et de toutes ces traces qu'il m'a laissées, je ne sais pas pourquoi, mais j'y retourne à chaque fois. C'est peut-être parce que je suis maso.


En toute occasion, et à chaque période de ma vie, j'ai toujours eu besoin de lui. J'ai rarement supporté qu'il soit doux, qu'il ne transpire pas, qu'il ne me transporte pas, qu'il ne transmette rien, qu'il soit NEANT. Certains l'aiment néant. Moi non. J'ai besoin qu'il m'interroge, qu'il m'attache et m'agresse, qu'il suscite en moi toutes les émotions possibles et imaginables, quitte à ce qu'elles fassent mal. Qu'il me perturbe des jours entiers après l'avoir vu, qu'il me donne envie de parler de lui et de toutes ces histoires – vraies ou pas – qu'il me raconte. J'ai besoin de lui. S'il a besoin de moi ? Peut-être... Car quelque part, on a besoin des autres pour exister, et lui a besoin du monde entier. Et je fais partie du monde... Alors OUI... Il a besoin de MOI AUSSI...


Je sais que je ne suis pas la seule dans sa vie. Il est partageur, je le sais. Il y en a bien d'autres à côté, de toutes nationalités, de tous pays, qui vivent et donneraient beaucoup pour lui. Il ne quitte jamais personne. Ce sont les autres qui le quittent, mais de toute son existence, LUI n'est jamais resté seul. Même s'il peut être aussi décevant, faire des promesses qu'il ne tient pas toujours, il sait aussi donner du bonheur. Il a conscience du pouvoir qu'il a sur moi, sur les autres, sur tout le monde. Mais je m'en fous.


Car lorsqu'il est avec moi, il n'est avec personne d'autre. Les autres peuvent s'en servir, demander à le voir quand l'envie se fait trop pressante, il est aussi là pour moi.


Car depuis près de 30 ans, c'est mon AMANT. Il coule dans mes veines. Et quoi que vous en pensiez...


... Je l'aime.




… Le CINÉMA.

https://www.facebook.com/photo.php?v=10201346422896132

Mots-clés :

A l'affiche
Posts récents
Archives
SUIVEZ-MOI
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art