... Ma FEMME.


Dès mon entrée dans le monde elle fut dans ma vie. De tous les instants, dans la colère, le bonheur, le manque, la douleur, les larmes, les joies, les questions, les réponses. Elle m'a tout apporté, ne m'a jamais quittée, a presque toujours primé, m'a parfois même mise en danger.


Elle m'isole du monde extérieur, des paroles et des gens inutiles, un seul contact et l'univers que je quitte un temps par bonheur n'existe plus. Je suis en elle et elle est en moi, je la vis et elle me respire, elle n'a qu'à me parler pour que les pulsations s'accélèrent, que les espoirs renaissent, que les désillusions s'éveillent, que les larmes coulent, ou que les sourires s'étirent.


Elle me cause, soit hurle, soit chuchote, soit m'enfonce, soit m'encourage, et mes sentiments se décuplent. J'enrage quand elle se déchaîne, entre en transe quand elle terrasse, pleure quand elle supplie, parfois même l'évite si elle déterre mes pires souvenirs, et sans protester elle se laisse interrompre, car elle sait que tôt ou tard j'y reviendrai, que ce soit demain, après-demain ou dans 10 ans, elle reprendra là où je l'aurai arrêtée, je prendrai ma leçon et n'aurai rien d'autre à ajouter.


Nos conversations durent des heures, se répètent ou se renouvellent, je n'y peux rien et ne veux personne d'autre qu'elle, car elle est mon parasol sous le soleil, mon ciré sous la pluie, mon manteau sous la neige, mon mouchoir pour mes larmes, ma pommade pour mes bleus, mon sirop pour mes brûlures, ma veilleuse pour la nuit, mon tout et n'importe quoi, Juste Une Autre Partie de Moi.


Dans la douleur j'ai eu son soutien, elle a mené mes chers disparus jusqu'à leur dernière demeure, réconcilié l'impossible, forgé mes amitiés, consolidé mes amours, aidé à en quitter d'autres, mes yeux se ferment à son écoute et je suis dans un autre monde, j'ai une autre vie, j'habite une autre dimension, je suis quelqu'un d'autre. La quitter est un déchirement, la retrouver est une renaissance.


La seule idée de repenser à elle et ce qu'elle m'a déjà fait partager m'arrache des larmes, des rires, des palpitations, des envies de refaire le monde ou le détruire, évacuer la frustration comme la haine, mais jamais ne m'a laissée indifférente. Elle m'a déjà tant de fois permis d'exprimer ce que j'ai en moi. Elle est l'interprète du fin fond de mon âme, pour elle je n'ai qu'Amour, envers elle je ne ressens que Respect, contre elle je n'ai Rien, à travers elle je me sens capable de tout résoudre, tout défaire et reconstruire, pour rien au monde je ne la sortirai de ma vie, car elle est mon Amour, je ne vivrai pas sans elle, je ne serai rien sans elle, je ne veux rien sans elle... je ne POURRAI JAMAIS RIEN sans elle.


Car elle est ma drogue, mon opium, ma rage, mon envie, le sang dans mes veines, mon amante de tous les instants, mon inégalable Premier Amour, ma Maîtresse, mon Ventre... MA FEMME.




... La MUSIQUE.



Norwegian Recycling - Miracles : http://www.youtube.com/watch?v=i9qW6HEBo_c

A l'affiche
Posts récents
Archives
SUIVEZ-MOI
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art