Jackson l'AFRICAIN


Au moment où le monde essuie ses larmes après la mort d'un des plus grands showman que la Terre aura porté dans son sein, les hommages affluent, mais aussi les récits les plus inattendus.


Parmi lesquels celui-ci, posté ailleurs sur le web par une amie qui se reconnaîtra, et que je remercie chaudement pour cette initiative.



Encore une info qui ne plaira pas à ceux qui l'ont haï pour le simple plaisir de haïr sans jamais voir plus loin que ce que la télé a bien voulu leur montrer.


Ce que je trouve dommage c'est qu'il ait fallu qu'il meure pour que des témoignages tels que celui-ci soient remis au goût du jour. Non pas que je me pose la question puisque la réponse est toute trouvée :


Ce fut apparemment plus confortable pour les médias d'alimenter des polémiques invérifiables, sinon pour titiller VOIRE CONFORTER l'appréhension et la curiosité de ceux qui trouvaient déjà le type pas normal, plutôt que de montrer cette partie de Jackson qui, en dépit de son apparence sacrifiée par le bistouri, n'avait JAMAIS oublié qui il était.


Mais pour beaucoup il s'agit d'abord d'une question de "paraître". Ça ne suffira jamais pour beaucoup qu'un Afro se déclare fier de ce qu'il est, fier de ses racines ou encore fier d'appartenir à la communauté noire. Non pour beaucoup sa fierté doit s'afficher sur ses fringues, sa façon de parler, de bouger, son mode de vie, la personne avec laquelle il vit. SINON C'EST UN TRAÎTRE.



En revanche, porter un médaillon du Continent en or massif, réciter des proverbes africains, contempler sa bibliothèque afro clinquante une larme au coin de l'oeil devant ses convives, leur suffiront pour conclure que c'est un mec conscient, affranchi de l'aliénation, Futur personnifié de la Terre Mère.


Réciteurs de Cheick Anta Diop et WEB Dubois en boucle et au verbiage pointu, porteurs de tuniques bariolées et de locks interminables, ils n'ont pas manqué pour officier dans les parages, mais pour au final révéler quels types d'escrocs ils étaient, dotés d'un mépris profond pour tout ce qui était Nègre sans le sou.


Y'a pas longtemps, justement, j'ai vu quelqu'un porter un médaillon de l'Afrique autour du cou et dresser le poing devant les caméras du monde entier. En parallèle, c'est ce même "Afro conscient" qui moquait sa progéniture à cause de son nez DE NÈGRE.


Je suis heureuse qu'un tel article apparaisse, mais folle de rage qu'il le soit seulement maintenant. Mais mieux vaut tard que jamais, car :


Michaël Joseph Jackson, que ça plaise ou pas, était un AFRICAIN.


Libre ensuite aux esprits de s'ouvrir sur la question ou de se confiner dans leur petit nid douillet de bile quotidienne en prenant bien soin de s'étrangler sur cette photo.


Qu'on soit clair à l'heure actuelle : je les emmerde.

A l'affiche
Posts récents
Archives
SUIVEZ-MOI
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art