The Dark CRAP.

L'un des pires que j'aie vus en 2008 avec mon posse. On s'est jamais autant désespérément maté les uns les autres pendant une projection (la dernière fois c'était pour "Charlie et la Chocolaterie" Arrow on avait fini par se borer de la salle tellement c'était inepte).

 

Freeman a autant de consistance et de présence qu'un vent, on n'a pas encore compris sa contribution dans ce film.

 

Je préfère Christian Bale dans des rôles plus torturés et je bloque encore sur Michaël Keaton dans la peau de Batman qui à cette époque était en latex véritable Laughing (forcément, avec tout le martèlement publicitaire de l'époque en 1988, le foin marketing autour du logo de Batman, Nicholson en Joker et la bande-son déjantée de Prince, ça laisse des traces, même si le film est pas inoubliable non plus).

 

J'ai également bloqué sur le trucage (inutile) fait sur la voix de Bale façon Stentor enroué sous le costume (qui l'a rendu plus ridicule que crédible Arrow y'en a qui se poilaient dès qu'il parlait), et parlons pas du costume aussi souple qu'un bloc de granit. Comment tu peux te taper dans un costume dont les articulations semblent être aussi cartonnées qu'en option ???

 

Bref, une Batmoto aux allures de 4x4 dans une scène d'action microscopique pour plus de 2 heures de verbiages, un Gotham City quasi inexistant, une Maggie Gyllenhaal vraiment pas belle du tout (on n'a vraiment pas pu l'intégrer dans l'intérêt du film qui était déjà petit), un final tiré par les cheveux sur l'importance du sacrifice... en dehors de la réalisation en elle-même, ce film nous a littéralement détruit notre capital temps.

 

Concernant Ledger et pour reprendre ce que j'ai dit ailleurs :

 

Pour lui et rien que pour lui. Le public, dans une communion de froideur particulièrement marquée, n'a donné signe de vie qu'aux seuls passages (trop rares) du Jocker, profondément et gravement habités par Ledger, dont on sent que l'implication a été quasi-intestinale. Seul Ledger dans ce châtiment visuel de 2 h 30 vaut le détour.

 

Si un best-of de ses uniques apparitions dans ce film sort en DVD JE PRENDS.

 

Le reste ; à la BENNE. Mais VRAIMENT.

Please reload

A l'affiche

7. Kogustaki Mucize.

March 30, 2020

1/10
Please reload

Posts récents

March 30, 2020

Please reload

Archives
Please reload

SUIVEZ-MOI
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art