The Handmaid's Tale... OU (définitivement) PAS.

La série la plus MORTE que j'ai eu à me coltiner depuis les premières saisons respectives d'American Horror Story et Breaking Bad réunies. Tiré du livre éponyme, La Servante Écarlate (The Handmaid’s Tale) raconte l'histoire dystopique d'une société dans laquelle les femmes sont réduites à l'état de pondeuses moyenâgeuses et reformatées à coups de versets bibliques, de viols et autres sévices corporels en tous genres (dépeints avec une glauquerie d'une rare puissance, limite parfois complaisante et donc la plupart du temps vomitive). Si l’esthétique est irréprochable, je me suis, du reste, surtout prodigieusement fait chier à mater ce bordel. Chiant parce qu’étant donné le sujet (qui, je ne l

A l'affiche
Posts Recents
Archives
Suivez-moi
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art