OJ : Made in America - Itinéraire passionnant d'une petite pute.

Parti de rien, Orenthal James Simpson explose dans la carrière footbalistique (et quelque peu cinématographique) qu'on lui connaît. Évoluant dans un univers en très grande majorité blanc et au cœur d'une ère particulièrement impitoyable pour la communauté afro-américaine, OJ est tout sauf un militant. À mesure que son ascension s'impose et irradie de milles feux, cette même communauté à laquelle il refuse catégoriquement d'être assimilé croule sous les bavures policières et les meurtres impunis, assénés par la main gantée de la police de Los Angeles, qui adule autant Simpson qu'elle en abhorre le teint. En Amérique, le football est une religion. Et pour quiconque parvenant à propager la Bonn

BlacK k Klansman - L’effet “cul-entre-deux-chaises” du Brother Spike.

Grand Prix du Jury au dernier Festival de Cannes et fort d’une promotion particulièrement calibrée pour sa sortie, BlacKkKlansman – dernier bébé du Brother Spike Lee – raconte l’histoire vraie de Ron Stallworth (1), premier policier et inspecteur afro-américain de la police de Colorado Springs qui infiltre l’organisation suprémaciste blanche du Ku Klux Klan (2) en 1979. Si la bande-annonce est clairement jouissive, l’affiche représentant Stallworth affublé d’une cagoule du KKK, poing levé et peigne afro blaxploitation dans l’autre main, donne plus que jamais le ton. Et pour mettre en images ce récit des plus insolites, Spike choisit en tout premier lieu l’humour. Sur ce coup, et face à une s

A l'affiche
Posts Recents
Archives
Suivez-moi
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art