Bataille à Seattle - Ou l'art du Militantisme INTESTINAL.

Le genre de film que je m'injecte à haute dose. Bataille à Seattle évoque les vives échauffourées générées à Seattle par les manifestations anti-OMC de 1999, le traitement partial des médias et celui des manifestants infligé par la police. On se retrouve plongé au cœur même des revendications, des motivations, de la conviction, la colère et surtout l'obstination de ces hommes et femmes dont les combats sont réels, et se révèlent bien plus profondes qu'un simple poing levé, des banderoles, un porte-voix et des slogans bien sentis ; il s'agit ici de rendre hommage à ceux dont la lutte pour un monde plus respectueux du droit humain est un sacerdoce, une hygiène de vie, une mission humaine, une

Entre les Murs... (de mon adolescence)

J’y suis allée et très franchement, là tout de suite, fraîchement sortie de projection, j’ai surtout ça à dire : le film pète. Et Sean Penn a du goût. J’aimais déjà le gars ; il a fini de me convaincre.J’ai aimé l’idée qu’un groupe d’élèves, qui pensent d’abord faire un film aux dialogues improvisés à se projeter en cours finisse sur les marches d’un festival et passe la barre du million d’entrées pour un sujet de ce type, le quotidien d’une classe de 4ème aux personnalités aussi hautes en couleurs qu’attachantes, dans un collège à réputation sensible. J’ai connu ce genre d’ambiance. Et ce soir j’ai eu 13 ans... Sorry pour ceux qui y voient une quelconque manipulation, une volonté de nuire à

A l'affiche
Posts Recents
Archives
Suivez-moi
  • Facebook Basic Square

Crédit photo : Tallojah Makandal

  • Laheedjah Tikidanke
  • Laheedjah's ART
  • Laheedjah Tikidanke Art